Liste

Michael Jackson – VISIONARY – Sony BMG (828 767)
Coffret Dual Disc – Europe – 20 mars > 26 juin 2006

 

 

Alors qu’un carré d’irréductibles plaçaient leurs espoirs dans une sortie plus ou moins classe d’une compilation Michael Jackson : The Best Remixes (gardez à l’esprit que ça nous pend au nez …), Sony BMG a opté pour une réponse directe au coffret « Elvis # 1 Singles » qui regroupe tous les meilleurs simples de l’ex-beau père du Roi de la Pop. L’idée sur papier était intéressante : de l’hiver au printemps 2006, il s’agissait de proposer une sélection de 20 singles de la carrière adulte de Michael Jackson en format Dual Disc : une face CD, une face DVD. Ce nouveau standard a déjà été testé sur quelques sorties du catalogue Sony BMG. Mais l’aventure en format Single restait inédite et étrange lorsque l’on sait que ce marché se meurt depuis le milieu des années 90. L’exploitation des chansons à l’unité se décline désormais en sonneries pour portables et autres téléchargements proposés par des sites rattachés à des lecteurs audio numériques ultra-plat, fiers de leur logo en forme de pomme et de sa poire de clientèle.

Visionary : le titre est lâché. Visionary, Visionnaire. Visionary ou l’aventure Vintage en numérique. Visionary ou comment re-re-représenter les standards du Roi de la Pop sous une forme qui, dès l’annonce du tracklisting, ne sentait pas très bon. Le design maintient le niveau : vernissage sélectif des motifs, joli montage photo, pochettes glacées, faussement vieillies : bien vu.

La sélection : honnête. Mais on se demande où est passé You Rock My World, pourtant aperçu sur les premiers visuels tombés sur le net. Aucune trace de Ghosts, idem pour Another Part Of Me, qui aurait pu faire ici sa première apparition sur un support grand public.

Le marché du disque est aujourd’hui innondé de produits sur lesquels apparaissent de grossières erreurs. The Ultimate Collection en a déjà fait les frais. The Essential Michael Jackson également. Visionary n’échappe pas à la règle. Les titres présents n’ont pas tous bénéficié du même traitement. Chronologie des vidéos : Rock With You : toujours ce roulement de batterie manquant en intro. BAD et The Way You Make Me Feel : versions courtes (!!!). Smooth Criminal : version promo TV (et non la Long Version Edit présente sur HIStory II). Leave Me Alone : pellicule sale. Earth Song : plus aucun bruitage original (tout comme sur le DVD Number Ones). They Don’t Care About Us : où est la version prison ? Stranger In Moscow : au tout début, subtile apparition du titrage présent sur la compilation HIStory II (on appelle ça un rip bâclé). Le tout en son PCM 2.0, bien entendu…

Côté pochette, You Are Not Alone est présenté au verso comme un extrait de Dangerous. Le T-shirt blanc de The Way You make Me Feel a été échangé contre un modèle noir en col V.

Côté audio, le format 2 titres, imitation Face A, Face B, a fini par être retenu. Les fans sont au régime forcé et 90% des faces CD restent ainsi inexploitées alors qu’elles auraient pu recevoir les meilleurs remixes de chaque chanson (… et imaginez le contenu audio qu’il était possible de présenter sur les faces DVD).

Ces (nombreuses) remarques mises à part, Visionary est une belle boîte…. désespérément « vide » côté contenu. Avec un peu de recul, le fan moyen se rend finalement compte que ce coffret n’est pas plus vide (ou moins plein) que les box sets Dangerous Tour Souvenir parus en 92 en Europe puis au Japon… Pas plus fourni également que le 9 Singles Pack de 1983 rempli de 45 tours rouge réunissant les promos Off The Wall et Thriller.

Le remastering audio permet tout de même de redécouvrir la Long Version de Billie Jean. Une probable erreur de sélection a révélé au grand jour une version inédite de Remember the Time. Voilà pour les réelles bonnes surprises.

Beau bijou qui ne demandait qu’à briller dans son écrin, Visionary se présente malheureusement comme l’ultime (dernière ?) proposition sans valeur ajoutée de Sony BMG. The best (of) is yet to come ?

– Richard – 13/08/2006

 

NOTE : 10/20